Remèdes naturels contre la chute de cheveux

 

Art Cheveux

Les cheveux font partie intégrante de votre organisme. Ce ne sont pas des accessoires mais un prolongement bien vivant de votre être. Ils sont le reflet de notre état de santé général comme les ongles et la peau. Les cheveux poussent, vivent et tombent, c'est dans l'ordre naturel des choses. Dans certains cas, la chute des cheveux est importante et surpasse la pousse de nouveaux cheveux, on parle alors de chute anormale ou pathologique.

Quels sont les causes ?

  • Les perturbations hormonales
    • A la ménopause, après un accouchement, après la prise d'un traitement contraceptif ou substitutif ou encore dans le cas d'un dérèglement thyroïdien (hypothyroïdie), les hormones femelles diminuent brutalement. Les hormones mâles, appelées hormones androgènes, prennent alors le dessus, ce qui engendre une fragilisation du cheveu (plus fin, croissance plus lente et perte de brillance). On parle dans ce cas d'alopécie androgénique
  • Le stress entraine la chute de cheveux de plusieurs manières
    • Le stress libère différentes hormones dans le sang qui induisent une inflammation péripilaire. Le cycle de vie du cheveu est accéléré et tombe plus vite que de normal.
    • Déréglées par un stress important, les glandes surrénales vont accroître significativement la production d'hormones androgènes (hormones mâles) et perturber le fonctionnement du follicule chez les individus sensibilisés par l'hérédité.
    • Egalement, un stress chronique va entrainer une surconsommation de nos réserves de minéraux, oligoéléments, vitamines, antioxydants, ce qui entraine des carences. L’organisme se retrouve à cours de matériaux pour fabriquer de nouveaux cheveux solide et épais.
  • Les carences alimentaires
    • Les carences en fer, en zinc, en magnésium, en acides aminés soufrés, vitamine B5 B8, vitamine D et en acides gras polyinsaturés (oméga 3)
  • Les shampooings, après-shampooings, produits fixants, lissants, démêlants et les colorations/décolorations : ils intoxiquent les cheveux !
  • Le tabac par son effet très oxydant, abime le follicule pileux ce qui fragilise le cheveu qui tombe plus tôt que prévu

Les remèdes naturels

La beauté vient plus de l’intérieur que de l’extérieur ! Il faut donc en priorité avoir une alimentation qui apporte les éléments nécessaires pour avoir des cheveux solides et épais. On peut ensuite appliquer des remèdes naturels sur les cheveux eux-mêmes.

Notre peau, nos dents, nos ongles, nos poils et nos cheveux sont des organes de protection caractérisés par une kératinisation intense. La kératine est une protéine fibreuse qui permet de construire des structures en 3 D telles qu’un cheveu ou une plume. C’est le composant principal de notre peau, de nos cheveux et de nos ongles.

Il faut une alimentation ou une complémentation qui nous permette de synthétiser la kératine, à savoir suffisamment riche :

  • En acides aminés (molécules à la base des protéines), notamment des acides aminés soufrés : viandes, légumineuses, œufs…
  • En fer : viandes rouges, spiruline
    • Il est important de connaître son statut en fer : cela permet de compenser ses déficits, en prenant un complément de fer si nécessaire. Mais cela permet aussi d’éviter les aliments riches en fer si vos réserves sont déjà bonnes, car un excès de fer est encore plus dangereux pour la santé qu’un manque de fer. Le fer est très pro-oxydant.
  • En vitamines B5 (levure de bière, foie de veau, œufs) et B8 (levure de bière, foie de veau œufs, huitres, avocats)
  • Zinc : huitres, foie de veau/porc, viande rouge, lentilles, pain complet, jaune d’œuf
  • Magnésium : les légumineuses, les noix, les oléagineux secs, les céréales complètes, les légumes à feuilles vert foncé, le germe de blé, les fruits de mer, les eaux minérales…
  • Et en acides gras oméga 3, qui réduisent l’inflammation et assainissent le cuir chevelu. Ils vont contribuer ainsi à avoir un follicule sain (racine du cheveu) :
    • Huile de colza, lin, chanvre, noix, cameline…
    • Petits poissons des mers froides (sardines, maquereaux, anchois…)

Et pour appliquer sur vos cheveux :

  • L’huile vierge de noix de coco
    • Elle est la seule à pénétrer dans la tige du cheveu
    • La particularité de l’huile de coco est qu’elle est composée à 50 % d’un acide gras rare, l’acide laurique.
    • L’acide laurique a une forte affinité avec les protéines du cheveu et les relie entre elles, ce qui leur donne souplesse en même temps que solidité.
    • L’huile de coco vierge peut s’utiliser avant ou après le shampoing, mais elle est surtout efficace avant. En effet, en l’appliquant sur vos cheveux avant de les laver, elle empêche l’eau de pénétrer dans la fibre cheveux, ce qui empêche l’enveloppe de protection du cheveu (appelée cuticule) de se redresser, rendant les cheveux fragiles et cassants.
  • L’argile
    • Très indiqué pour détoxifier les cheveux qui ont été malmenés par les colorations et autres produits chimiques
    • A appliquer en masque sur les cheveux
    • A faire deux fois par semaine et en un mois à peine, vous verrez la différence !
    • Vous pouvez également utiliser un shampoing à l’argile.
Publié dans Onmeda